Mesures DAS

Les équipements radioélectriques commercialisés en Europe doivent être conformes aux exigences essentielles (exigences techniques) et administratives applicables au titre de la directive « Radio Equipment Directive » (RED), lire l’article : https://cresitt.com/essais-de-pre-qualification-rf/

Parmi les nombreuses normes en lien avec cette directive, on retrouve celle concernant les mesures de « DAS » (Débit d’Absorption Spécifique) qui évaluent l’énergie des ondes électromagnétiques qu’absorbe le corps humain lors de l’utilisation d‘un équipement radioélectrique (téléphone par exemple).

La mesure et l’affichage de cette grandeur était jusque là obligatoire pour les téléphones portables mais elle l’est aussi en France depuis juillet 2020 pour tous les dispositifs électroniques comprenant des communications sans fils et utilisés à moins de 20cm du corps.

Il existe 3 mesures différentes à réaliser sur 3 parties du corps avec des seuils différents à respecter.

L’idée est de monter un projet pour avoir un système de pré-qualification pour accompagner les entreprises dans cette nouvelle démarche, comme sur le principe de ce que nous faisons en CEM / RF au CRESITT : nous pourrons conseiller et pré-qualifier les systèmes avec les industriels.

Lucie a donc voulu partager avec vous nos avancées sur la mise en place de ce système de mesures de DAS grâce au partenariat avec l’école IOT portée par Polytech Orléans: les sondes, le récepteur et les liquides simulant les différentes parties du corps ont été réceptionnées, il ne manque plus que les fantômes et le bras robotisé pour que notre équipe se lance dans les premières mesures…

Projet à suivre…

Tout savoir sur le graphène et les applications électroniques

Dossier de veille technologique : Graphène et applications électroniques

● Qu’est ce que le graphène
● Les procédés de fabrication
● Applications en électronique
● Les marchés
● Les technologies en cours de développement
● Les compétences en France et en région CVL

Lire le dossier complet

Retrouvez également de nombreux autres dossiers de veille technologique sur notre site.

Le CRESITT vous accompagne avec Perform’Industrie

Vous êtes une entreprise du Centre-Val de Loire ?
et vous souhaitez…

  • TRANSFORMER & DÉVELOPPER votre activité
  • RENFORCER votre compétitivité et votre performance industrielle
  • INTÉGRER de nouvelles technologies et le digital

Afin d’accélérer l’appropriation par les entreprises industrielles des nouvelles technologies, en particulier numériques, le plan national « 10 000 accompagnements vers l’industrie du futur » est décliné au niveau régional : les filières métier et un consortium régional, dont le CRESITT industrie fait partie, se sont fixé comme but d’accompagner 250 PME et ETI dans cette transition d’ici 2022.

À noter : la gratuité totale des cinq premiers jours d’accompagnement.

L’État et la Région Centre Val De Loire vous aident à financer votre projet.

EN SAVOIR PLUS…

 

Comment examiner une partie de la structure d’un bâtiment difficile à atteindre ? -> AID4ESA

Une des solutions peut être d’utiliser des micro-drones autonomes pour l’inspection d’environnements intérieurs.

Baptisé « AID4ESA », le projet qui réunit les entreprises Vertliner, Feron Technologies, Asenco et CRESITT Industrie est financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne dans le cadre du projet UFO – Innovation boosted by Small Flying Objects.

Dans ce consortium, le CRESITT a travaillé sur le choix des capteurs et périphériques, sur leur alimentation et sur la carte électronique du drone pour le rendre plus compact et léger. Une partie du logiciel de connectivité a également été développée par notre équipe pour à la fois communiquer avec le drone et avec la plateforme cloud.

Ces développements servent à VERTLINER pour la conception du système de prochaine génération.

How to inspect a building area difficult to reach ? One of the solution can be to use autonomous micro-UAVs for inspecting indoor areas.

Called « AID4ESA », the project implies Vertliner, Feron Technologies, Asenco and CRESITT Industrie. It is funded by the Horizon 2020 Research and Innovation program UFO – Innovation boosted by Small Flying Objects.

In the consortoum, CRESITT worked on sensors and peripheral selection, on their powering and on the electronic board allowing the drone to be lighter and smaller. A part of the connectivity software has been implemented by our team to communicate with both the drone and the cloud plateform.

These developments are used by the project partner VERTLINER to design their next generation UAV.

Les dispositifs médicaux implantables actifs (DMIA) – Tech2AIM

Le projet Tech2Aim s’inscrit dans une dynamique régional avec l’ambition de préfigurer les DMIA de demain.

Deux industriels Vermon et Mistic, le laboratoire GREMI et nos ingénieurs CRESITT unissent leurs efforts et leurs compétences dans le cadre de ce projet.

Objectif : développer des briques technologiques innovantes mises en œuvre dans un démonstrateur de moniteur cardiaque implantable.

Notre équipe travaille sur l’intégration de plus de fonctions et d’intelligence, notamment pour une communication avec les implants, et sur l’augmentation de la durée de vie à travers l’optimisation du système.

Le démonstrateur intègre trois briques technologiques :

  • le transfert d’énergie par ultrasons et la gestion de l’énergie dans l’implant,
  • une antenne RF surfacique pour l’échange de données bidirectionnel sécurisé,
  • des électrodes ECG de détection surfaciques de signaux cardiaques.

Deux formes d’antennes, double-boucle et patch, ont été conçues par notre ingénieur Hamza Raki à l’aide de l’outil Feko. Il s’agit d’un logiciel dédié à la simulation électromagnétique. Après avoir été simulées, les antennes ont été caractérisées en termes d’impédance en utilisant notre VNA (Vector Network Analyzer), et en termes de gain (bilan de liaison) dans notre chambre RF.
Un bon fonctionnement est obtenu autour de 2,48 GHz, bande de communication BLE (Bluetooth Low-Energy) visée.

L’ensemble des partenaires travaillent de manière très synergique, avec la carte électronique interne déjà testée par notre équipe, ne demandant plus qu’à s’interfacer au boîtier en titane rendu intelligent, pour les tests de validation finale.

Lire l’article complet du Magazine DEVICEMED

1 2 3 9